CatégorieBlog

Les articles ci-dessous ont paru sur le site En attendant Nadeau.

Georges Perec : faire son temps

G

[Ce texte est paru originellement dans le journal en ligne En attendant Nadeau, le 15 février 2020] Les éditions Joseph K publient des Entretiens, conférences, textes rares, inédits de Georges Perec, gigantesque volume qui nous fait voir la progression de son œuvre et donne à penser son héritage contemporain. Georges Perec, Entretiens, conférences, textes rares, inédits. Textes réunis, présentés...

50 ans sans E

5

À l’occasion des cinquante ans de La disparition (Gallimard, 1969), plusieurs récentes parutions autour de Georges Perec renouvellent la lecture de ce grand roman du XXe siècle. On en apprend aussi sur l’initiation à l’écriture et la construction de l’œuvre, en particulier aux États-Unis et au sein du champ littéraire français. Cahier Georges Perec 13, La disparition. Le Castor Astral/Les...

Défense de L’Infini

D

[Ce texte est paru originellement dans le journal en ligne En attendant Nadeau, le 15 juillet 2020] À la Cinémathèque française, sise alors à Chaillot, le 15 décembre 1992, pour fêter le vingtième anniversaire d’Art Press, une « rencontre » eut lieu dont, à la rédaction du magazine, je fus l’artisan. Sur la scène, successivement, Pierre Bourdieu et Philippe Sollers. Le premier répondit à des...

Étretat des lieux

É

[Ce texte est paru originellement dans le journal en ligne En attendant Nadeau, le 29 juillet 2020] Au printemps 1992, Le Monde de l’éducation propose à deux écrivains également professeurs un dialogue sur l’enseignement. Michel Chaillou est prosateur romancier, Jacques Roubaud poète mathématicien, ils ont des matières différentes, mais des stratégies semblables. Quinze épisodes parurent, à...

Jean-Patrick Manchette, autobiographies

J

[Ce texte est paru originellement dans le journal en ligne En attendant Nadeau, le 1er juillet 2020] Mort il y a vingt-cinq ans, à l’âge de cinquante-deux ans, Jean-Patrick Manchette, figure du « néo-polar » (Le petit bleu de la côte ouest, Morgue pleine), a aussi écrit des traductions (de Donald Westlake, Robert Littell), des scénarios (avec Claude Chabrol, Jean-Pierre Bastid), ainsi qu’une...

Tout Bazin

T

[Ce texte est paru originellement dans le journal en ligne En attendant Nadeau, le 12 mars 2019] D’André Bazin, disparu prématurément en 1958, il ne semble aujourd’hui demeurer que deux images : Bazin à la cigarette, Bazin un chat dans les bras. Et une anthologie de plus en plus rétrécie de celui qui fut, en 1951, l’un des trois fondateurs des Cahiers du cinéma. L’image aussi du père adoptif de...

L’homme qui aimait les films

L

[Ce texte est paru originellement dans le journal en ligne En attendant Nadeau, le 19 décembre 2018] Au-delà même de la coïncidence éditoriale avec la parution des Écrits complets d’André Bazin chez Macula, difficile de ne pas lire ces textes édités par Bernard Bastide, qui font le pont entre le manifeste de 1954 et les propres films de François Truffaut, comme écrits sous le regard de Bazin...

Paul Morand occupé par Vichy

P

[Ce texte est paru originellement dans le journal en ligne En attendant Nadeau, le 6 janvier 2021] Paul Morand est né en 1888, un an avant la tour Eiffel. Il meurt en 1976, un an avant la naissance du Centre Pompidou. Entre-temps, l’écrivain aura été diplomate de Pétain et raciste et antisémite convaincu. En même temps qu’une excellente biographie par Pauline Dreyfus, paraît le premier tome d’un...

Romain Gary, écrivain de frontière

R

[Ce texte est paru originellement dans le journal en ligne En attendant Nadeau, le 4 juin 2019] « On m’avait fait une gueule […] l’image était toute faite, il n’y avait plus qu’à prendre place ». Dans Vie et mort d’Émile Ajar (écrit en mars 1979, peu avant son suicide, le 2 décembre 1980), son testament, Romain Gary ne cite qu’un seul auteur du XXe siècle, Witold Gombrowicz, Ferdydurke et sa...

Amigorena, le premier livre ?

A

[Ce texte est paru originellement dans le journal en ligne En attendant Nadeau, le 22 octobre 2019] Lancé il y a quinze ans, le vaste projet romanesque et autobiographique de Santiago Amigorena a de quoi attirer. Son dixième tome, Le ghetto intérieur, traite à la fois de l’exil et de l’extermination, par le biais d’un grand-père muet. Santiago H. Amigorena, Le ghetto intérieur. P.O.L, 192 p., 18...

Liens